Le Lean pour les Acheteurs

Introduction
• Pourquoi ces outils ont-ils un telsuccès dans l’industrie au point d’êtreindispensables aujourd’hui ?

partie I :
les 4 axiomes du 6 sigmas

De la variabilité
• Variance, Ecart-type, mode
• 3 notions sur les tolérances

Des liens de cause à effet

• Ishikawa au quotidien
• Une version moins connue mais tout aussi féconde du diagramme en arête de poisson

Loi de priorisation

• Pareto bien sûr
• Mais aussi le Dr JURAN avec la queue de la comète !

Du contrôle de processus

• Les indicateurs de processus
• Les indicateurs de résultats

Ces 4 axiomes appliqués au processus achats. Travail par atelier

partie II : les 3 mots-clés du lean Manufacturing

Jidoka : créer de la valeur en arrêtant le
processus ! Paradoxe ? Ou coup de génie ?
Muda : montre-moi ta poubelle, je te dirai
qui tu es !
Kaizen : tous les processus peuvent s’améliorer sans cesse
Ces 3 mots-clés appliqués au processus achats. Travail par atelier.

partie III : ateliers pratiques adaptés à la fonction achat

CQQCOQP

• Gestion des besoins ; gestion des
appels d’offres

SMED

• Achats en urgence, gestion de crise Achat
Les 5 pourquoi
• Résolution de problèmes ; recherche
des causes racines
Ishikawa
• Liens de cause à effet ; stratégie ;
Le 5M (+1 comme … Money)
• Souvent couplé avec Ishikawa pour la recherche des liens de causes à effets
Le rapport 8D
• Gestion de la relation fournisseur
Le "gemba walk"
• Gestion des parties prenantes ; gestion du panel fournisseurs
Les indicateurs de processus
• Pilotage de la performance achats
Le 5S
• Pilotage opérationnel des achats ; discipline dans l’application des procédures
Conclusion
• Utilisation des matrices de priorisation pour que chacun puisse se fabriquer sa propre fiche d’amélioration continue
• Méthodologie du rapport "8D"

- Acquérir les boîtes à outils du lean manufacturing et du 6 sigmas adaptées aux acheteurs
- Savoir pourquoi et comment ils sont utilisés

- Tous les acheteurs